• FR
  • CHAUFFAGE URBAIN A MAYEN
    « La solution STEAG était très proche : dans une papeterie à environ 2 km d’ici. »

    Wolfgang Treis
    Maire de la ville de Mayen

    Chauffage urbain à Mayen

    La tâche
    Jusqu’à la fin des années 90, les bâtiments publics et privés à Mayen, Rhénanie-Palatinat, étaient chauffés à l’aide d’installations décentralisées fonctionnant aux combustibles conventionnels tels que le mazout et le gaz naturel. Non loin de la zone urbaine se trouve la grande papeterie WEIG-Karton qui dégage des rejets thermiques de grande ampleur dans le cadre de ses processus de production. La société Moritz J. Weig GmbH & Co. KG, l’actuelle STEAG New Energies, spécialiste du chauffage urbain, et les services publics municipaux de Mayen se sont unis pour pouvoir utiliser comme énergie thermique la chaleur perdue dégagée en grandes quantités lors des processus de production.

    L’objectif
    L’objectif poursuivi était de chauffer la ville exclusivement à l’aide de la chaleur rejetée par la papeterie. Ce concept est exemplaire en Rhénanie-Palatinat car il permet de faire un usage judicieux de grandes quantités d’énergie inutilisées jusqu’à présent. Les émissions de dioxyde de carbone nocif ont sensiblement baissé à Mayen et la qualité de l’air s’est améliorée dans la région. La réduction annuelle de CO2 est d’environ 5 400 tonnes.

    La solution
    Pour le projet « Chauffage urbain à Mayen », STEAG New Energies et la ville de Mayen ont reçu en septembre 2014 le prix tandem récompensant des projets de coopération exemplaires avec des entreprises dans le cadre du concours « Communes favorables aux PME 2014 » du Land de Rhénanie-Palatinat.